Espace d’activités Jean Monnet – Hérouville-Saint-Clair

Jérôme Ricolleau

Jérôme Ricolleau

Jérôme Ricolleau

Jérôme Ricolleau

Jérôme Ricolleau

Jérôme Ricolleau

Jérôme Ricolleau

Équipement

Architecture bioclimatique/Démarche environnementale

Architecture contemporaine

Équipement public/collectivité

Renouvellement urbain

Description

La situation de la parcelle et l’image institutionnelle que le bâtiment renvoie font de l’Espace Jean Monnet un signal fort, qui marque l’entrée Ouest de la place et ouvre le parcours piétonnier qui traverse la citadelle douce d’Ouest en Est, vers la mairie et le cœur administratif de la ville.
Les contraintes programmatiques ont engendré un assemblage de trois volumes :
– une partie en rez-de-chaussée à l’Ouest du projet est réservée pour le restaurant
– sur les deux premiers niveaux, les locaux du Pôle Emploi s’articulent en équerre
– à partir du troisième étage et sur trois niveaux et demi, se positionne la pépinière d’entreprise
Ce jeu subtil d’empilements et de décalages niveau par niveau constitue l’élément symbolique fort du projet. En jouant sur une modulation des volumes, les architectes donnent à Hérouville-Saint-Clair une nouvelle silhouette urbaine : décalée et insolite, elle défie la perception des lois visuelles de l’équilibre. Une double lecture du bâtiment est proposée : un socle inscrit dans les lignes de force urbaines et paysagères, accompagné d’une verticalité assumée et revendiquée.
Le bâtiment est drapé de bardage et de brise-soleil métalliques. Les nus de façade scintillants se plissent suivant les directions urbaines de la place et du bâti. D’un point de vue architectural, le bâtiment aborde les notions d’identité, de générosité, d’ouverture, de rationalité, mais aussi de durabilité et de performance économique. Il a été conçu sur la base d’une approche bioclimatique et de respect de son environnement. Les architectes ont privilégié l’utilisation de systèmes passifs pour répondre aux enjeux de confort thermique et de consommations énergétiques. Les façades d’aluminium thermo-laquées de couleur laiton produisent une grande efficience thermique et une protection solaire parfaite.
La structure poteaux/poutres en béton (trame de 5,40 mètres) permet une modularité complète du bâtiment. L’aménagement des étages de la pépinière d’entreprise reste libre, seuls les poteaux en façade et le noyau central des circulations verticales constituent les éléments forts du bâtiment.
(commentaire CAUE du Calvados)

Je n'ajoute pas à mon itinéraire
Condition de visite

Visite libre

Adresse

8 Place Europe, 14200 Hérouville-Saint-Clair

Epoque

XXIe siècle (2000-...)

Réalisé par

PLATFORM ARCHITECTURES

Commandité par

SHEMA

Année de réalisation

2012

Surface

2 900 m2

Matériaux

Aluminium

Béton

Métal

Coût

3 900 000 euros H.T.

Mise à jour de la fiche

31/01/2022

Crédits photos

Jérôme Ricolleau